French Lines
document imprimé depuis le site frenchlines.com le 20 avril 2014 11:01
 Accueil   Présentation   Collections   Images   Actualités   Recherche   Histoire   Adhérents   Liens   Boutique   Forum 
  histoire maritime >>> histoire de la CGT
version imprimable

LES GRANDES DATES DE L'HISTOIRE DE LA COMPAGNIE GENERALE TRANSATLANTIQUE

1855 : Naissance de la Compagnie Générale Maritime, future Compagnie Générale Transatlantique à l'initiative des frères Pereire, Emile et Isaac, qui possèdent leur propre organisme de crédit, la Société Générale de Crédit Mobilier qui en devient le principal actionnaire. Les statuts de la compagnie lui donnent pour buts toutes opérations de construction, d'armement et d'affrètement de tous navires et en général toutes opérations de commerce maritime.

1860 : Signature de la convention postale avec l'Etat. La compagnie s'engage à desservir pendant 20 ans les lignes suivantes : Le Havre-New-York avec escale à Brest, Saint-Nazaire-Isthme de Panama, avec 3 services annexes pour la Guadeloupe, le Mexique et Cayenne. Elle s'engage également à se doter d'une flotte. En échange, l'Etat verse à la compagnie une subvention annuelle.

1861 : Changement de dénomination en Compagnie Générale Transatlantique. Création par les frères Pereire des chantiers de Penhoët, près de Saint-Nazaire.

1862 : Premier voyage sur les Antilles et le Mexique par le Louisiane.

1864 : Inauguration de la ligne New-York - Le Havre. Le premier voyage du service postal est assuré par le Washington.

1867 : Abandon de la roue pour l'hélice sur les navires de la compagnie.

1868 : Crise économique et financière qui contraint les frères Pereire à déposer le bilan et à démissionner.

1867-1871 : Phase d'améliorations techniques. Les navires à deux hélices remplacent les navires à roues, les dépenses de combustible sont réduites et les soutes diminuent, ce qui permet de transporter plus de marchandises.

1873 : Premier accident : abordage du Ville du Havre par le Loch Earn, environ 226 victimes.

1879 : Concession des services postaux de la Méditerranée. La compagnie devient une Société Anonyme.

1882-1884 : Renouvellement de la flotte et des conventions postales

1884 : Installation du siège 6, rue Auber à Paris.

1886 : Début de la course à la vitesse. La Bourgogne effectue Le Havre-New-York en un peu plus de 7 jours. La compagnie conquiert la première place dans le service postal sur New-York.

1894 : Première croisière, effectuée par La Touraine, de New-York à Constantinople.

1897-1904 : Période de crise. La concurrence européenne est rude. Le Ville de Saint-Nazaire est abandonné en mer en 1897 et La Bourgogne coule avec 568 passagers en 1898. Des mouvements de grève touchent tous les ports et toutes les catégories de personnel. Ils se poursuivent au-delà, jusqu'en 1923.

1904 : Nomination du président Jules Charles-Roux. Elle inaugure une période de réorganisation de la compagnie. La préférence est donnée à la qualité de vie à bord plutôt qu'à la course à la vitesse.

1905 : Inauguration d'un service de cargos du Havre à New-York.

1906 : Création du journal de bord "L'Atlantique".

1912 : Mise en service du paquebot France (deuxième du nom).

1914-1918 : Transformation des navires en croiseurs, navires-hôpitaux et utilisation pour le transport des troupes. Au terme de la guerre, un tiers de la flotte a été perdue.

1919 : Premier circuit touristique automobile en Afrique du Nord.

1925 : Diversification de l'activité avec la création de la Société des Voyages et Hôtels Nord Africains ( S.V.H.N.A.)

paquebot Ile De France1927 : Mise en service du paquebot Ile De France

1930 : Crise économique mondiale. Baisse considérable des recettes de la compagnie doublée d'une augmentation des charges. Réalisation d'économies d'exploitation, notamment par le désarmement des navires et la suppression de voyages.

1935 : Lancement du paquebot Normandie qui remporte le trophée du Ruban bleu dès son premier voyage avec une vitesse de 30 noeuds.

1939-1940 : Mobilisation de plus d'un tiers du personnel. La flotte est affretée par la Direction des Transports Maritimes ou réquisitionnée. La compagnie reçoit en gérance 95 navires étrangers pour les besoins de la Défense Nationale.

1946 : Flotte diminuée par la perte par faits de guerre de nombreux navires. Réorganisation de la flotte, notamment avec l'apport des Liberty-ships.

Années 50 : Progression constante du trafic, même si la concurrence du transport aérien commence à se faire sentir. Afin de préparer l'avenir, une reconversion doit être amorcée, privilégiant le cargo, et la construction d'un nouveau paquebot est envisagée.

1960 : Lancement du paquebot France, qui effectue son premier voyage en 1962.

1974 : Lourd déficit d'exploitation du France, condamné par la concurrence aérienne. Le gouvernement ne subventionne plus le navire. La Transat décide alors de le désarmer. Le France est amarré au quai de l'oubli jusqu'en 1979, date à laquelle il devient Norway, acheté par la Norwegian Caribean Lines.

1977 : Fusion absorption de la Compagnie des Messageries Maritimes par la Compagnie Générale Transatlantique officiellement réalisée le 23 février. La nouvelle compagnie prend le nom de Compagnie Générale Maritime.


Tous les éléments reproduits sur ce site Internet(affiches, logos, photographies, textes, charte graphique, typographie...) protégés par le code de la propriété intellectuelle et par le code civil appartiennent à l'Association French Lines. Par conséquent, aucun de ces éléments ne peut être représenté, reproduit, transmis, traduit, vendu, exploité commercialement ou à titre gratuit ou réutilisé de quelque manière que ce soit sans l'accord express et préalable de l'Association French Lines.
in 0.013246 sec.